Accueil

J’ai commencé mon activité de lecteur correcteur en juin 2023, en corrigeant bénévolement un manuscrit. J’avais un peu d’expérience dans le domaine. J’ai géré une petite maison d’édition associative de guides touristiques de 2011 à fin 2013. Nous vendions aussi en ligne aux États-Unis, chez Barnes and Noble. En 2012, nous avons essayé de rééditer les auteurs d’une petite maison d’édition régionale, laquelle avait mis la clef sous la porte et laissé les contrats en souffrance. J’ai dû me former sur le tas à la relecture, la typographie, la correction, la mise en page. J’ai aussi dû faire une remise à niveau en orthographe.

Auparavant, j’avais été publiée à compte d’éditeur par TDO Éditions, en 2006 et 2008 : soit quatre romans en deux ans. J’écrivais depuis mon adolescence, mais je n’avais jamais vraiment démarché les éditeurs. J’ai été très surprise que mes romans soient publiés après juste six mois de recherche.

J’écris encore, mais sans le projet ferme de trouver un éditeur.

Je me suis consacrée au métier de lecteur correcteur, avec l’idée bien arrêtée de ne lire et corriger que les textes qui me plaisent, avec une nette préférence pour les polars, dont je suis férue. C’est joindre l’utile à l’agréable. Je commence par une lecture globale où je relève les incohérences et les passages maladroits sur une fiche de lecture. L’auteur doit réécrire ces passages et me renvoyer le texte corrigé. Je passe ensuite à la recherche d’erreurs : orthographe, conjugaison, syntaxe, coquilles. Je peux faire la mise en page aux normes éditoriales.

Je suis en cours de référencement dans l’annuaire de l’ALCA

Agence Livre cinéma audio-visuel de la Nouvelle Aquitaine

Référente : Marion Colin

marion.colin@alca-nouvelle-aquitaine.fr

exemple de roman corrigé à télécharger

Siret : 519 966 519 00026